Le décès d’un proche est un évènement émotionnellement pénible.

Vous êtes confronté, en plus du chagrin d’avoir perdu un être cher, au surgissement de questions et de problèmes concrets.

Vous devez organiser ses obsèques et ignorez tout des démarches à accomplir.

 

Vous trouverez dans cette rubrique toutes les informations utiles concernant les démarches à effectuer lors du décès de l’un de vos proches, l’organisation des obsèques, les formalités après les obsèques et comment lui rendre hommage.

Que faire, quelles démarches ?

L'Agence Funéraire Niçoise est responsable de l'organisation des funérailles de votre défunt, et du soutien de ses proches dans les premières démarches à effectuer à la suite de son décès.

Lorsqu'un décès survient, les proches du défunt peuvent faire appel à L'Agence Funéraire Niçoise, qui va déterminer avec ces derniers le type d'obsèques (inhumation ou crémation, civile ou religieuse), le modèle de cercueil à utiliser, la date des funérailles, etc.

Nous prenons en charge le défunt sur son lieu de décès. Dans l’attente des obsèques, il pourra selon les cas rester sur le lieu ou être accompagné vers une chambre funéraire.

Notre rôle sera aussi de faire réaliser une toilette mortuaire (l'habillage du défunt) de manière à permettre la présentation du défunt à la famille et aux proches dans la limite ½ heure par jour maximum pour éviter toute dégradation du corps.


En cas de besoin et/ou si la famille le désire, un thanatopracteur pourra dispenser des soins de conservation (qualifiés aussi de soins somatiques). Ces derniers permettent de garder dans des conditions sanitaires satisfaisantes le défunt à son domicile ou de le présenter dans un salon (que ce soit en chambre funéraire ou au reposoir de l’hôpital) jusqu’au jour des obsèques.

Le jour des funérailles, avec ou sans cérémonie (civiles ou religieuses), le défunt sera soit inhumé (dans un caveau, un enfeu ou encore en concession pleine terre), soit incinéré.
Dans le second cas, placé dans une urne cinéraire munie extérieurement d’une plaque portant l’identité du défunt et le nom du crématorium, l’urne est remise à la personne qui a pourvu aux funérailles. Les cendres peuvent être inhumés dans un columbarium ou toutes autres concessions, ou  dispersées (en mer, au jardin du souvenir du crématorium, dans certains cimetières disposant d’un site cinéraire ou encore en pleine nature avec l’autorisation de la commune du lieu de dispersion).

 

Information importante : il n’est plus possible dorénavant de conserver une urne dans une propriété privée. Loi N° 2008-1350 du 19 décembre 2008.

Que faire si le décès survient à l' hopital ?

 

Que faire si le décès survient à domicile ?

 

Que faire si le décès survient sur la voie publique ?

Que faire si le décès intervient à l'étranger ?

FOLLOW US:

  • Google+ B&W
  • Facebook B&W
  • LinkedIn B&W

© 2023 by Funeral Home. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now